Se nourrir pour se soigner

La diététique énergétique chinoise n’est pas, comme on peut l’entendre (trop) souvent dans les médias français et étrangers, focalisée sur l’obsession d’une diététique du « paraître », celle d’une forme de régime dont l’objectif unique est de maigrir ou parfois de grossir.

La diététique du juste milieu ce n’est pas un régime où l’on doit calculer et mesurer des quantités de solides et de liquides à longueur de temps et à chaque repas.

La diététique du juste milieu c’est simplement le fait de mieux manger, tourné autour d’un mode sans doute plus intelligent d’une alimentation pertinente, efficace et pérenne.

L’idée de l’alimentation est simple : mélanger les saveurs, diversifier les nutriments (consistance, température notamment) avec une approche globale stimulés par le plaisir et par le bon sens. En terme d’alimentation, l’Asie nous (ré)apprend un chose très judicieuse : l’homme peut se soigner en mangeant.