Acupression ou digitopuncture

L’acupression est une méthode de pressions sur certaines zones du corps (points énergétiques et physiologiques) avec un « support ». Elle porte d’autre noms qui ne sont que des synonymes : acupressure, acupressing, digipuncture. Elle regroupe globalement les techniques d’acupuncture, de réflexologie et de digitopuncture. De plus en plus en vogue pour sa simplicité et son efficacité, l’acupression est en réalité du shiatsu. En effet, le shiatsu est l’art incontournable du toucher et des pressions avec les doigts. L’acupression peut être effectuée par un praticien shiatsu qui appuie (presse) sur certaines zones du corps, et va agir sur le plan physiologique d’une part et sur le trajet de méridiens énergétiques d’autre part. La force du shiatsu est d’être une thérapie manuelle non intrusive qui respecte le corps du receveur (patient). Le but est de donner ce que le corps peut (souhaite) recevoir. Les pressions exercées sont donc progressives, entrant peu à peu en profondeur et permettent de rétablir les déséquilibres énergétiques présents. Les pressions généralement faites avec les pouces fonctionnent sur des  anatomiques et physiologiques (détente tendino-musculaire par exemple) et sur des circuits usités en acupuncture (médecine traditionnelle chinoise et ses concepts de méridiens énergétiques). Aussi, l’acupression permet d’obtenir de bons résultats dans les traitements de la douleur (mal au dos par exemple), dans les addictions (arrêt du tabac par exemple), dans la vie quotidienne en général (fatigue, insomnie, manque d’appétit, perte de poids…). Enfin, l’acupression peut s’accomplir en auto massage. On peut apprendre lors de cours ou d’ateliers en shiatsu des techniques à faire sur soi. L’idée est de presser certaines zones de son corps dans un but préventif afin de garder vitalité et de lutter contre le stress ou l’anxiété.

Laissez un commentaire