La moxibustion pour soigner


Vous connaissez certainement l’acupression, la pression avec les aiguilles ? Vous connaissez sûrement la digitopression, la pression avec les doigts ? Connaissez-vous la moxibustion ?

La moxibustion ou moxabustion est une méthode qui se base sur les mêmes points du corps que l’acupuncture mais au lieu d’user d’aiguilles, on utilise des moxas. En hiragana もぐさ mogusa signifie feuille séchée d’armoise commune. Le moxa est fabriqué à partir de la plante Artemisia vulgaris ou Artemisia japonica dont la propriété est de réchauffer et de lever obstruction des méridiens, éliminant les facteurs de froid et d’humidité, et, renforçant le fonctionnement des viscères. Les élèves en shiatsu étudient normalement dans leur parcours le maniement des moxas. Ceux-ci peuvent procurer des effets plus probants ou parfois plus appropriés que la stimulation des points en digito-pression. Parmi les procédés de moxas japonais : Onkyu, Kakubutsukyu, Tonetsukyu, Fukayakyu.

L’usage des moxas est très complémentaire au shiatsu. Les moxas sont aussi très efficaces sur un grand nombre de symptômes.


Parmi les intérêts des moxas est que l’on peut les utiliser sans risque d’infection car n’ayant pas d’action à travers la pénétration de la peau comme pourrait le faire une aiguille.


La moxibustion par bâtonnet agit par excitation calorique et ne touche pas la peau et il n’est donc pas un outil intrusif. L’utilisation de bâtonnets en restant à distance de la peau évite les risques de brûlure. Par la chaleur émise, le praticien tonifie ou disperse l’énergie dans un point ou un méridien. Le travail avec les bâtonnets de moxas permet d’harmoniser et d’équilibrer une circulation des énergies dans l’ensemble du corps et ce en respectant le receveur.

Je vous propose dans mon cabinet des séances de moxibustion à Poitiers.